18 mars 2016

Ob'Art : Le salon des métiers d'art


Hier j'étais invitée au Preview presse du salon Ob'art qui se tient au Corum de Montpellier du 17 au 20 mars. Ce salon est une ode à la vitalité des créateurs métiers d'art. 
Il accueille plus de 100 créateurs & artisans.. pour ne pas dire artistes ! Arts de la table, joaillerie, mobilier, mode...  Des passionnés aux métiers d'art qui sublime notre patrimoine.
J'ai donc déambulé dans le salon et pour ne pas vous mentir je n'ai pas vu le temps passer, j'y suis restée plus de deux heures.

Il me semble que le plus parlant est de vous emmener avec moi au salon à travers un reportage photo, j'ai reporté les informations récoltées hier et qui subliment les objets en question.

Si après cette visite virtuelle vous souhaitez en voir plus, sachez que le salon est ouvert samedi de 10h à 19h et dimanche de 10h à 18h, et qu'en plus l'entrée est gratuite.
Amis parisiens et bordelais le salon se tiendra également chez vous du 18 au 20 novembre à l'espace des blancs manteaux à Paris et au Hangar 14 du 9 au 11 décembre à Bordeaux.
Pierre Beranger - Atelier BLOC

Je crois que nous avons tous craqué devant ce bureau d'écoliers, déclinable en plusieurs couleurs. Moi j'étais complètement charmé lorsque le créateur a comparé les pieds de la table aux pattes d'un oiseau...

AnaisBrizon - AbCeramique
Makhila Ainciart Bergara
Ces bâtons basques représentent 7 générations, soit 200 ans de tradition artisanale. Le travail est reconnu ils sont d'ailleurs inscrits à l'inventaire des Métiers d'Arts Rares de l'UNESCO. Une belle reconnaissance.

Le makhila (bâton) est un compagnon de marche pour les basques. C'est un savoir-faire rare, le bois est au cœur de l'objet, mais il faut également rajouter à cela le travail du métal, le tressage du cuir et terminer par le montage des différents éléments. Chaque modèle est réalisé à la commande et personnalisé (nom, prénom et une devise traduite en basque)
Pour l'anecdote, Emmanuel Macron s'est récemment fait offrir un makhila avec comme devise "Pour tenir debout et se défendre des coups". 

Guillemette Legros - Sculptrice
Son stand c'est un moment d'évasion et de poésie. J'étais séduite par son univers marin, la plupart de ses créations sont réalisées avec des objets oubliés, elle leur offre une seconde vie, comme ces cerclages de tonneaux qui entourent les bancs de poissons.
Sylvie Gorde - Céramiste

AnaGold - bijoux de créateur
 Un plaisir des yeux, des multitudes de couleurs et des milliers de plumes. Gros crush sur le collier avec les 3 plumes bleues que vous appercevez sur le devant
Ismaee Carré - Céramiste

Théo et le verre - Artiste verrier

Michel Souvignet - Tourneur sur bois

Jean-Marie Guilloux - Sculpteur sur bois

Marie-Laure Guerrier - Céramiste

Le Casamidyni - Mosaïque

Semka Debals - Céramiste
J'étais en émoi devant la lampe du milieu. D'ailleurs je n'ai pas demandé le prix, et je le regrette car elle me reste en tête. Une bonne excuse pour retourner au salon ce week-end....
Soiephemere - Plumassier
Christian Pradier - sculpteur céramiste

La visite est terminée ! Je suis vraiment admirative de ces personnes qui manient un savoir-faire et qui sont dotées de patience exemplaire. Patience? Patience... Non je ne connais pas!
J'y retournerais peut-être dans le week-end notamment pour LA lampe.

Et vous? Vous allez y faire un tour ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire