25 juin 2016

La tête ailleurs

Depuis quelques temps toutes mes pensées sont tournées autour d'elle. En même temps, j'ai envie de vous dire elle a une telle énergie que c'est difficile de ne pas être focalisé par ce petit-être : elle bouge sans arrêt et quand je ne la sens plus je suis tellement étonnée que je le remarque.

Et puis plus les jours avancent et plus elle occupe toutes mes pensées. J'ai l'impression d'avoir 1000 choses à faire et à finir et que je n'y arriverais jamais.
Je ne pense pas qu'il s'agisse uniquement de stress, j'ai l'impression d'être dépassée. Un trop plein à penser. Ce qui est assez drôle me connaissant car je suis quelqu'un de dynamique, qui fait toujours plein de choses en même temps et là un seul petit bout chamboule complètement mon esprit. Elle est la priorité et plus rien ne compte autour. Mon quotidien est déjà totalement bouleversé. Je ne suis plus tout à fait moi. Aujourd'hui j'ai appris à écouter mon corps, plutôt que de le pousser jusqu'à l'épuisement. Une de mes spécialités. Je me donne à 100% et après je tombe de fatigue une bonne semaine et je recommence. C'est comme ca. Enfin c'était comme ca!
Car le dernier mois lorsque j'ai tenté de me donner à fond je le payais très sévèrement le lendemain. Pourtant je n'avais pas l'impression de pousser mes limites, mais non je ne peux pas marcher 4h d'affilé. Et oui si je me couche après 2h du mat' le lendemain je serais très fatiguée car les nuits sont difficiles.


Alors j'écoute mon corps, ou plutôt j'écoute ce petit-être qui à l'intérieur de moi dicte mes pensées et mes journées. C'est elle qui me murmure de m'asseoir 5 minutes, c'est elle qui me dit que non les pizzas c'était bon avant mais que des carottes râpées à tous les repas c'est excellent et qu'une glace se mange à n'importe quelle heure du jour et de la nuit. C'est elle qui tambourine car je suis restée assise trop longtemps à travailler devant l'ordinateur. C'est elle qui me dit que l'objectif de la journée c'est de trouver ses habits pour la valise de naissance, plutôt que de répondre aux 10 mails en retard.
Et comme je l'aime d'un amour fou ,je l'écoute. 

Je pense que c'est une étape qui fait prendre conscience du rôle de maman. Ne plus penser pour moi uniquement. C'est drôle car j'ai l'impression d'être très égoïste en ce moment.. Je ne parviens pas à donner ce qu'il faut à mes amis, mon mari, ma famille... Mais pourtant c'est tout sauf de l’égoïsme car je n'arrive pas à faire non plus tout ce que je faisais avant.
Mais ca vaut tellement le coup!
Il n'empêche que j'ai hâte de retrouver mes capacités physiques et mentales, de pouvoir porter sur mes épaules plusieurs projets, mais il me semble qu'une fois maman, la tête ailleurs ne nous quitte jamais tout à fait...


2 commentaires:

  1. hihi ton récit m'a fait penser à l'arrivée de mes enfants..... tu as quand même oublié la séance de trampoline sur la vessie.... mais ce n'est qu'un détail....
    l'arrivée du truc qui squate notre ventre pendant 9 mois squatera nos pensées qu'à notre dernier soufflle, la vie n'est plus jamais la même, à la seconde ou on sait! on est pleins de principes avant la première seconde les yeux dans les yeux on est amnésique....
    céline....


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah comme tu dis un détail ... Assez fréquent dans la journée quand même ;) ;)
      J'ai encore un peu plus d'un mois de principes alors.. Je devrais les lister quelque part pour en rire plus tard! ;)

      Supprimer