22 avr. 2017

Moi, moi et moi

Est-ce-que je fais ce dont j'ai envie? Est-ce-que je suis fière de moi? Est-ce-que j'ai d'autres projets pour moi? Quelques questions qui tournent en boucle, comme un disque rayé, depuis quelques temps.

Déchirée par une envie furieuse de retourner à mes projets pro et perso, et le déchirement total à l'idée de laisser ma fille.
Que dirait la moi d'avant, si je lui disais que je vis pour ma fille, que dirait la moi d'avant si je lui disais que j'allaite encore, que dirait la moi d'avant si je lui disais que pour rien au monde je ne laisserais ma fille à quelqu'un le temps d'une nuit le temps de boire, rire, aimer, fumer..
Elle me dirait pas toi! Impossible! Peut-être même qu'elle rirait jusqu'à en pleurer, et n'en croirait pas un mot.

Il faudrait que j'arrive à dire à la moi d'aujourd'hui que ce n'est pas grave, que je n'ai pas à culpabiliser de ce nouveau moi, que c'est une passade, et que le moi de plus tard dira Merci! Merci d'avoir consacré ton temps à ces moments précieux. Merci de profiter de ce temps court. Il me dira aussi ne t'inquiète pas! Le moi d'avant est bien enfoui, mais bien présent! Il attend que tu sois prête et sera ta béquille entre le moi présent, le moi d'avant et le moi d'après

Le moi d'avant m'aidera dans la transition du premier week-end sans ma fille, dans l'étape du sevrage et il m'aidera pour apprivoiser mon nouveau moi qui lui sera bien plus fort et qui saura jongler avec toutes mes facettes.


Aujourd'hui le moi d'avant, le moi de maintenant et le moi de plus tard, sont en désaccords, ils se mélangent, s'affrontent, s'opposent et ne trouvent pas de terrain d'entente. 
Pour les présenter brièvement le premier moi, celui d'avant, est égoïste, passionné, fêtard et travailleur. Le moi d'aujourd'hui n'existe pas il est nous "ma fille et moi" il est trop fusionnel. Le moi de plus tard n'est pour le moment qu'imaginaire, mais il aura la saveur d'un doux mélange, entre le moi d'avant et celui d'aujourd'hui. Je le rêve parfait, trop parfait pour être possible.


Alors je mélange ces 3 moi, je prends le meilleur d'entre eux, je prends le temps, mon temps, afin de préparer correctement cette période de transition et pour construire mon nouveau moi qui presque 9 mois après la naissance de ma fille n'est pas tout à fait terminé.

Il y a bientôt 9 mois, ma fille naissait, aujourd'hui c'est une nouvelle naissance. La mienne!




2 commentaires:

  1. Coucou ma belle. Article très touchant que tu nous écris là. Quoi qu'il en soit profite de ton toi du présent ton nous (toi et ta fille) car le temps passe trop vite ❤

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Eden! Oui tu as bien raison : PROFITER :)
      xxxx

      Supprimer